GAMIN
L'histoire touchante de ce cheval de trait de débardage... 
ANNIVERSAIRE  : 10 AOUT 1999
ARRIVEE AU REFUGE  LE : 27 MAI 2020
- CHEVAL DE TRAIT ARDENNAIS HONGRE   
Un jeune couple du côté de Mormont fut bouleversé de voir chez un marchand de bestiaux un vieux cheval trait ayant fait du débardage maigre enfermé durant plusieurs semaines dans un enclos sale couvert de déjections de vaches -
La seule fois où ce pauvre cheval a pu connaître l’herbe d’une prairie c’est lorsqu’il avait réussi à s’échapper de sa prison de misère.
On répète souvent que chez les marchands de bestiaux et maquignons seul compte l’argent et celui qui détenait GAMIN (nom du cheval) comptait effectivement le céder pour la boucherie. Gamin perclus d’arthrose ne perça hélas le coeur de personne sauf d’un jeune couple sensible et plein de bonté . Le garçon comme la fille ne pouvaient pas demeurer sans bouger face à cette injustice monstrueuse et nous contactèrent .
Possédant eux-mêmes plusieurs équidés et autres animaux tous entourés de leur amour , ce jeune couple n’avait pas raisonnablement la possibilité de prendre encore à leur charge supplémentaire les lourds frais que représentent un cheval de trait âgé de 21 ans. Cela n’empêcha pas cependant que tous les deux aussi touchants que courageux étaient résolu à sauver malgré tout Gamin. Ils avaient sollicité plusieurs autres associations qui toutes hélas ont fermé leurs yeux sur le sort de Gamin. Une association confrère , plus sensibilisée leur conseilla cependant de nous contacter et le couple prêt à payer entièrement la délivrance de Gamin en le rachetant à son détenteur s’empressa de nous demander si nous ne pouvions pas accueillir cet infortuné cheval.
Nous avons accepté immédiatement . Si contraints de respecter les dispositions légales totalement grotesques en vigueur interdisant à un refuge agréé de racheter un animal même pour arracher un équidé à son sort tragique - le cas de Gamin illustre parfaitement notre dernière possibilité de secours que nous pouvons encore user pour secourir un équidé condamné à l’abattoir . Celle où un particulier rachète l’animal et nous le confie.
Une autre condition s’imposait aussi est le transfert des documents passeports de l’équidé. Comme nous pouvions le pressentir, le médiocre marchand de bestiaux ne détenait aucun document pour Gamin ce qui compliqua encore plus la situation car nous ne pouvions l’accueillir qu’à cette condition.
Heureux de savoir que Gamin avait une possibilité providentielle de vivre dans notre refuge ,le jeune couple acheta Gamin et entreprit auprès de l’administration si sourcilleuse toutes les démarches pour l’obtention des nouveaux documents..
Une nouvelle et embarrassante contrariété s’interposa. L’épidémie épouvantable du Covid paralysa subitement notre pays et notamment les services de la Confédération Wallonie-Bruxelles du cheval . Il a fallu presque 3 mois auprès de ce bureau pour obtenir le document nécessairere.
En attendant durant cette longue période cela obligea le jeune couple à prendre soins de Gamin.
Au début, l’air exténué, les yeux creusés, le corps maigre et vouté Gamin se vidait par de grosses diarrhées et demeurait souvent couché. Donnant l’impression d’être à bout de force, il était rattaché à la vie par un fil ténu. Les jours passèrent et grâce à l’obstination farouche de ces 2 formidables jeunes, Gamin frappé par la profonde tendresse révélée par les gestes de ce couple reprit goût à la vie .
Il y avait en lui quelque chose qui lui disait qu’enfin il allait pouvoir goûter à la véritable bonté des humains. La vraie !
A peine sorti de sa santé critique , un nouveau mal fit retomber Gamin dans l’apathie et la faiblesse. Une forte douleur provoqua une pénible boiterie l’obligeant à s’économiser à éviter de marcher. Un abcès fut décelé et heureusement les bons soins du vétérinaire du maréchal ferrant et du jeune couple (qui durant 8 jours lui donnèrent des bains de pied ) eurent raison et chassèrent définitivement le mal.
Hier, mardi 26 mai Gamin tout rayonnant est arrivé au refuge. Le jeune couple plein d’enthousiasme nous déposa celui qu’ils avaient sauvé si magnifiquement.
C’était touchant de les voir prendre ce gros Gamin dans leur bras, le serrer longuement et les yeux de Gamin se mettant à les remercier avec effusion.
100 CHEVAUX SUR L’HERBE va désormais prendre le relais à ce couple fantastique afin que Gamin reparte dans une merveilleuse vie, une existence tout en douceur où les humains se donnent corps et âme pour réparer les laideurs du monde…. Longue vie à toi Gamin et BRAVO ET MERCI A CE JEUNE COUPLE !
N

<<<     >>>


GAMIN VOUS PLAIT ? 
DEVENEZ SA MARRAINE/SON PARRAIN ! 

Parrainez un équidé du Refuge aujourd'hui  ! 
Faites partie de la vie d'un de nos protégés pour seulement 13 € par mois !   En devenant la marraine ou le parrain d'un équidé, vous le protéger et garantiser son avenir avec nous où il ne manquera jamais des meilleurs soins , de la chaleur de notre tendresse , du confort de nos écuries et la magnificence de notre domaine. 
Le parrainage est le plus beau geste d'amour pour nos équidés sauvés de la misère ou des abattoirs.   Dans un monde où tout est centré sur soi, devenir marraine/parrain d'un de nos 120 protégés : c'est donner toute la marque de sa bonté, de sa volonté aussi de clamer à la société que les chevaux, les poneys, les ânes ont droit eux-aussi au bonheur de vivre et au respect des hommes. 
  Pourquoi parrainer un équidé ?
  Avec 13 € par mois, vous donnez la vie à un équidé à notre refuge.   Il nous permettra de le nourrir , de lui apporter les médicaments nécessaires, cela contribuera à payer les vétérinaires, le maréchal ferrant.  Notre association n'a aucune aide des pouvoirs publics, et peine vraiment pour boucler son budget.  Seul  l'appui des véritables amis des animaux permet de faire vivre ces nombreux équidés. 
100 CHEVAUX SUR L'HERBE est le refuge en Belgique qui héberge en permanence le plus grand nombre d'équidés sauvés de l'abattoir.  Cela signifie que chaque jour, nous croûlons sous des dépenses financières énormes engendrés par les soins et la prise en charge complète de plus de 120 chevaux, poneys, ânes)
En devenant Marraine/Parrain  : 
> Vous aurez droit à l'entrée gratuite au domaine à chacune de vos visites le  dimanche après-midi où vous pourrez gâter votre filleul(e).
> Votre Nom sera affiché au Tableau d'Honneur ici au Refuge (dans notre pavillon cafeteria)  
> Vous recevrez l'abonnement gratuit de notre magazine trimestriel 
> Chaque année (le dernier samedi du mois de septembre) vous participerez avec un invité de votre choix  à notre GRANDE FETE DES MARRAINES/PARRAINS ici au refuge .  Toute cette journée est réservée spécialement à nos parrains/marraines. Un apéritif, un  déjeuner buffet fromage sont offert à tous les participants qui pourront rencontrer et gâter leur filleul et visiter à leur  gré  notre domaine, notamment en petit train.  Une splendide journée de fête où tous les principaux donateurs et bienfaiteurs de notre oeuvre se réunissent dans la détente, la bonne humeur dans une belle communion d'esprit et de coeur.    

Vous choisissez notre protégé comme filleul ?
Devenez sa marraine/son parrain : 13 € par mois