100 CHEVAUX SUR L'HERBE : Bien plus qu'un Refuge soignant 120 équidés 




YAKO
Montego,  Madona,  Poussinette
4 petites misères complètement oubliées
ANNIVERSAIRE  :   24/01/1991
ARRIVE(E) AU REFUGE  LE : 21/01/2006
SHETLAND HONGRE 
DECEDE(E) LE 12/12/2006

Un fournisseur de chevaux de boucherie désirant faire de la place dans ses écuries comptait expédier, le mercredi prochain, 4 poneys qu’il détenait encore, vers les usines de la mort.
Devant cette détresse criante dont nous avons eu vent, 100 CHEVAUX SUR L’HERBE s’ est immédiatement porté acquéreur pour les soustraire à leur horrible destination. 

Plus fort que tout est notre amour pour les équidés et aussi plus fort que tout est notre conscience de leur souffrance et de l’injustice qui harponnent tant d’équidés.  Aussi lorsque nous savons qu’il y a quelque chose que nous pouvons faire: nous  tentons toujours de le faire car au bout il y a une ou plusieurs vies qui attendent, qui espèrent... et qui ont besoin de nous.
Epuisés de fatigue et de privations, le corps amaigri, affaiblis par un manque  évidents de soins, le poil  terne et sale : 4 poneys se retrouvaient devant nous dans des boxes sombres, froids avec comme unique litière une paille souillée de plusieurs jours.
Jetant un regard désespéré,  ces malheureux poneys se tenaient campés  n’espérant plus rien de bon des hommes qui les avaient toujours dédaignés.. Tous étaient prisonniers d’un maquignon bien connu pour ses affaires rémunératrices avec la boucherie.

Une petit welsh à la robe blanche (MADONA)  âgée de 20 ans aux sabots en barquette se tenait péniblement debout.  Elle est atteinte d’un mélanome et est fourbue.  

Une autre petite jument toute innocente et très usée  à la robe noire est épouvantablement maigre.  Malgré ses 25 ans (POUSSINNETTE) conserve cependant un visage d’ange tout mignon et est vraiment craquante à voir. 

YAGO est un shetland d’une dizaine d’années à la robe alezane, il  est accablé de gros jetages de nez et immobile semble vouloir dans le sommeil oublier le tragique de son affligeante situation.  Enfin le dernier (MONTEGO) est un shetland étalon noir qui malgré qu’il se montre  particulièrement agressif est fort malade, et est pris d’une forte fièvre et respire difficilement..
Ces 4 condamnés, nous les avons rachetés au prix de la viande (400 euros au total) sinon ils allaient être vendus à des bouchers chevalins et auraient fort certainement encore dû endurer un long trajet  dans des conditions ignobles avant d’être tués.   Cela nous ne l’acceptions bien entendu pas.
Grâce à l’amabilité  de Raymonde et de Eleonore, ces 4 rescapés ont pu être d’abord hébergés chez  nos amies constituant ainsi une excellente quarantaine permettant de les isoler de nos protégés du refuge et de mieux , en fin de compte, soigner  les animaux secourus.
Cela est d’autant plus vrai que notre vétérinaire a diagnostiqué la présence de gourme chez ces  4 poneys , ils devront demeurer 2 mois en quarantaine chez Raymonde et Eleonore et ensuite 3 mois d’isolation au refuge.

Après avoir croupis dans la misère, grâce à nos soins les plus tendres, ces 4 martyrs victimes  remontent à la surface.  Nous leur avons apporté plus que l’éspérance : nous leur avons donné l’assurance que dans ce monde il y a aussi l’amour des humains pour des êtres comme eux frappés d’un si injuste destin.
Nous leur avons donné dans leur coeur blessé une éclatante réparation et surtout une nouvelle lumière celle de la reconnaissance du bonheur retrouvé.
Comme un phare, cette lumière brille aussi dans nos coeurs à chacun  car  dans un monde où on saccage tant de vie , il est essentiel pour nous de gratifier des secours inespérés et providentiels pour le maximum d’équidés dont les abattoirs comptent hâter l’heure de la mort.  C’est tout cela notre amour pour les équidés...