100 CHEVAUX SUR L'HERBE : Bien plus qu'un Refuge soignant 120 équidés 




IVANA
LA VICTOIRE DES VAINCUS

ANNIVERSAIRE  :  1/01/1990
ARRIVE(E) AU REFUGE  LE :  2/10/2009
PETITE JUMENT DE SELLE 
DECEDE(E) LE  16/01/2010

Si les bouchers traquent sur les marchés les chevaux les plus prometteurs de bénéfices, il y a toujours des équidés moins «enrobés de muscles et graisses» qui s’ ils ne constituent pas du «premier choix» pour les tabliers de sang  finiront bien  malgré tout hélas sous leurs couteaux mais à moindre prix sous l’étiquette de 2e ou 3e choix !

Et c’est ainsi que Dolly et Ivana, deux juments âgées n’ont pas réussi , pour leur grande chance , à trouver acquéreur auprès de ces chevillards  le jour où elles furent exhibées au Marché de Ciney.   
Le maquignon , qui les détenait les destinant à l’abattoir éprouvait du mal à les vendre ce jour-là et événement rarissime et bien malgré lui dût se résigner à les réembarquer dans son camion. Et pourtant le prix n’était pas excessif, que du contraire ! ( 200 euros par équidé!). Confiant dans son expérience de professionnel de la mort, cet abruti savait pertinemment  bien qu’il pourra toujours  remettre ces 2 condamnées à un autre grossiste en viande...  Le pays en est hélas truffé ! 

2 de nos volontaires présents au marché nous ont affranchis sur cette situation incongrue .  Et précisément  comme l’un d’eux devait  le lendemain se rendre chez ce maquignon pour enlever 3 autres poneys shetlands (voir pages suivantes) , nous pouvions peut-être favoriser leur sort...
Malgré  que notre refuge était au comble de la saturation, j’ai signalé que si ces deux juments étaient toujours prisonnières de ce maquignon, notre bénévole devait les acheter pour le prix de 150 euros par cheval au nom de l’association.    En imaginant le calvaire répété de ces 2 infortunées vaincues par tant de malédictions une émotion bouillonnante nous envahissait et nous enjoignait  surtout de ne pas demeurer inflexible.  Il y a toujours des circonstances où le coeur doit dominer la raison. 
Si la fosse était déjà creusée pour Dolly et Ivana, nous pouvions peut-être encore les soustraire de là et espérer !
Qui d’autre pouvait faire plus pour ces deux juments poursuivies par la malchance ?
Et notre déléguée revint au refuge quelques heures après avec Dolly et Ivana.  Quelle joie ! Dans l’urgence , nous avons improvisé la réalisation de deux boxes dans notre manège.  Dolly et Ivana sont aujourd’hui hors d’atteinte.  La vie s’ouvre enfin pour elles.  Après avoir été seules, abandonnées et sans appui: au refuge ces deux juments s’épanouiront en respirant à pleins poumons l’air de la nature et celui de toute notre tendresse.

Chaque jour, pour elles, tout se modifiera dans le sens du mieux et une vie nouvelle, belle s’élance pour ces deux juments ici au refuge de 100 CHEVAUX SUR L’HERBE dans un  merveilleux tourbillon.