JENNY
Une Course contre la Montre pour la sauver !
ANNIVERSAIRE  :  16/05/1985
ARRIVE(E) AU REFUGE  LE :  2/06/2010

DECEDE(E) LE  18/07/2011​​​​​​​

4 heures seulement ! 4 heures pour nous décider si 2 juments frisons allaient être embarquées dans le camion les livrant  à l’abattoir. 

Sans notre décision, ces 2 condamnées étaient irrémédiablement  perdues.
Un coup de téléphone nous avertit de l’effroyable  situation et aucun espoir de surseoir à un délai ne restait.  La  vie de ces juments n’était plus utile à personne, mis à part les bouchers toujours demandeurs de victimes à tuer afin de renouveler leurs étals. 

Nous ne pouvions demeurer indifférents à ces malchanceuses qui allaient être expédiées comme une marchandise à l’abattoir. Tout leur avenir était en jeu et était, il faut bien l’admettre, entre nos mains.
La conscience de leur malheur nous écrasait et nous avons décidé de les racheter.
La chance nous a amené là pour les secourir et la providence pour héberger ces 2 braves frisons au refuge.
Il faut savoir prendre à tout instant les bons choix ceux que le coeur  porte  et non pas toujours ceux que  la raison nous dicte froidement. Bien souvent, celle-ci  d’ailleurs tire l’âme vers le bas.

Bien que nous nous attendions à un bilan de santé peu brillant, nous ne pouvions nous empêcher d’être attristé en apprenant par notre vétérinaire que Jalna âgée de 15 ans  handicapée profondément au postérieur gauche avait un traumatisme important entre le grasset et le bassin... soit une fracture.. soit un déchirement du ligament... hélas pas soignable...

L’autre jument Jenny est âgée de 25 ans et c’est  fort probablement son âge avancé  qui lui a été fatal. 
Nous avons très nettement senti que nos secours n’étaient pas vains et étaient à la fois providentiels et un grand bienfait pour ces chevaux abandonnés par tous.
Quand nous  les voyons maigres, malpropres avec leurs  beaux yeux où se reflète une âme de bonté,  un sentiment de tristesse profonde nous envahit en songeant à l’issue terrible et si injuste  que ces excellentes et bonnes natures auraient connues sans notre intervention.

Aucun animal, aucun être vivant ne mérite qu’on l’assassine cruellement dans la terreur et  l’indifférence tragique et  toute entière des hommes. 
Et pourtant, après tant d’épreuves physiques et morales,  ils sont des millions épouvantés  à  être vidés de  leur sang dans les sinistres abattoirs.
L’argent excite toutes les convoitises et absout  hélas tous les meurtres horribles commis dans l’insensibilité générale par l’industrie de la boucherie.

Heureusement, nous avons mis un terme à la misère de Jenny et Jalna.
A notre refuge, tout le bonheur leur apparaît comme un éclair .
Tout sentiment de déception a disparu et ces deux adorables juments éprouvent une vive constatation que tous les humains ne sont pas mauvais et que plus rien n’affectera leur existence si éprouvée autrefois.

Chez 100 CHEVAUX SUR L’HERBE, elles sont en sûreté , bien logées, bien nourries , éloignées des heurts et de la méchanceté du monde extérieur , entourées des soins les plus appropriés, à l’abri dans cette splendide retraite qu’est notre refuge.  

UN Merci  infini à  NELLY GUTKIN  pour avoir financé le sauvetage de ces 2 juments.