100 CHEVAUX SUR L'HERBE : Bien plus qu'un Refuge soignant 120 équidés 




SHANTI
Sauvés in extremis  par la petite porte...
ANNIVERSAIRE  :   18/06/1993
ARRIVE(E) AU REFUGE  LE :  18/06/2001
SHE  HONGRE  
DECEDE(E) LE 28/12/2004


Le bruit courait qu’un marchand établi à Anvers allait éliminer hâtivement 7 poneys en sursis  en les cédant à la boucherie.
J’identifiais bien  ce marchand car depuis près de 30 ans, je l’avais vu au Marché aux Chevaux.     Déjà à la Place de la Duchesse, (lorsque le marché aux chevaux s’y déroulait) il  y était connu pour être «spécialisé» en  vente de poneys.
Chaque semaine, il a sa liste de clients au Marché aux chevaux et hélas la plupart de ses acheteurs sont des bouchers.
En mettant les pieds dans son écurie, à travers les boxes sombres et sales, j’ai aperçu 7 poneys mini-shetlands encore fort jeunes  collés les uns aux autres.

Le marchand avait décidé de s’en débarrasser car il ne trouvait pas de particuliers pour les acquérir.
Ne voulant pas savoir ce que nous allions en faire, il me les vendait à la condition qu’ils partent immédiatement car ces poneys «invendus» encombraient ses installations qui devaient accueillir un nouveau contingent d’équidés. 
Décidé à faire pour le mieux pour ces infortunés, je les ai chargé dans mon van, ce qui n’était pas évident étant donné le nombre.  Je savais que je me mettais en infraction avec les lois sur les transports des animaux mais si je ne les embarquais pas tous immédiatement,  les poneys non emportés seraient partis pour les crochets de boucherie.

Le voyage s’est heureusement bien passé et je n’oublierai jamais le débarquement de toute cette petite horde.   N’ayant pas encore de refuge, j’avais loué express 4 boxes chez un particulier et lorsque dans la précipitation nous avons installé ces poneys, je me vois encore arriver tout content avec des seaux de nourriture...   En un éclair, «Coolmax», le shetland baie m’a envoyé une de ces talonnades sous le menton. J’ai été renversé, j’ai vu des étoiles et les seaux de nourriture se sont envolés en l’air....  Quelle gratitude ! 
Par la suite heureusement , Coolmax s’est avéré un très gentil poney, très intelligent.  Il adore enrouler son corps autour de vous et il ne vous flanque plus de tripotée...
Les autres heureux élus furent Couque de Médour, JolieCoeur (voir textes plus loin)  Petit Prince , un magnifique poney à la robe blonde, Shanti le plus attachant des poneys et Unapa un poney pie qui les yeux fixés sur vous se tourne aussitôt tellement la peur l’envahit.   Maintenant c’est bien fini tout cela.. 

Faute de place chez le loueur de boxes,  j’ ai pris Bambi et Blacky boy à ma villa d’Enghien où je ne disposais que d’un terrain de 14 ares mais c’était  toujours mieux pour ces miraculés que de finir dans l’assiette.   Je disposais d’un beau jardin à l’anglaise et la présence de Bambi, Blacky et Pompom ont , croyez-moi, très vite bouleversé cet espace vert bien entretenu auparavant. 

Lorsque, au moment du sauvetage , j’observais ces 7 poneys, sauvés» in extremis par la petite porte»  je n’éprouvais plus ce sentiment d’inutilité et de solitude qui m’avait traversé lorsque j’avais perdu l’oeuvre de protection animale créé à Braine l’Alleud.  Je sentais que j’avais à nouveau une raison de vivre et je comprenais une nouvelle fois  que ma vie se traçait là ....